Vision de l’artiste


Grâce à son approche universelle, la peinture s’apparente beaucoup à la musique.  Elle ne fait pas non plus de distinctions entre les races, les religions, les langues, etc.  La peinture possède donc  cette faculté merveilleuse de toucher le cœur, l’âme et l’esprit des gens. C’est dans cette ligne de pensée et pour cette raison que, en tant qu’artiste, ma responsabilité est d’exprimer sur une toile des formes, des lignes, des couleurs qui seront porteuses d’espoir, de paix, de beauté. 


Je peins depuis 50 ans et ma démarche ne se veut pas intellectuelle, mais plutôt expressive, selon mes pulsions naturelles.  Je suis autodidacte et je puise donc mon inspiration de la nature vivante, de la musique, de la poésie et de la méditation.  Cela me permet de découvrir de nouveaux mondes de couleurs, de transparence, d’harmonie que je mets en lumière dans mes tableaux.  Les thèmes que j’aborde gravitent autour de la sérénité et le calme des paysages, dont la beauté des mondes subtils exerce une magie bienfaisante pour l’âme. J’ai compris avec les années que ma peinture peut favoriser l’épanouissement spirituel des êtres et leur offrir aussi des éléments précieux pour la guérison du corps physique. 



Plus d’un appelleraient sans doute cette manifestation « un don », possible. Mais je n’y vois qu’une façon de communiquer
des images, des impressions venues d’un monde subtil, en essayant de les mettre en valeur le plus fidèlement possible. Pareil au
 pianiste qui compose une musique sortie de son imaginaire, je laisse jaillir de mes doigts (puisque c’est la technique que j’utilise
 pour peindre), la beauté, la splendeur d’une autre dimension. Ce genre d’œuvre picturale je la nomme « mystique », car elle est
 le fruit d’un travail intérieur, spirituel sur moi-même.
 


Aujourd’hui, le monde de la matière ne peut pas nourrir et combler l’âme humaine.  La société actuelle se perd dans les méandres de personnalités égoïstes, aveugles et irresponsables.  Elle ne donne aucun sens à la vie de l’homme sur terre. Mais je crois qu’un jour nouveau se lève bientôt  où après la religion et la science, l’art avec un grand ‘A’ jouera son rôle auprès de l’humanité : celui de révéler la splendeur des mondes imaginaires de l’âme et de l’esprit afin que les beautés du ciel viennent se manifester sur la terre.













Selon moi, la peinture deviendra un des moyens d’expression idéal pour éveiller tout ce qui est beau, grand et divin en
 l’homme. C’est avec cette pensée que je peins, c’est elle qui me guide et m’inspire.  Je crois qu’il n’y a rien de plus merveilleux
 que de travailler à devenir un co-créateur de la Grande Œuvre Divine. Dans l’avenir, je souhaite que chaque artiste soit conscient
de sa responsabilité spirituelle et qu’il aille plus loin encore, jusqu’à ce qu’il commence à se peindre lui-même, à se sculpter lui-
 même pour devenir une œuvre tout aussi grandiose.
 



Denis LaPorte